Le WC broyeur

Le WC broyeur

Alternative efficace aux toilettes conventionnelles, un WC broyeur offre le confort d’utilisation et les bénéfices d’un appareil sanitaire, malgré un raccordement peu évident avec une canalisation d’évacuation des eaux usées. Les caractéristiques de cet appareil facilitent l’évacuation des eaux vannes vers des canalisations de petit diamètre. Focus sur l’essentiel à savoir sur ce type de WC.

WC broyeur : une alternative aux toilettes conventionnelles

Comme son nom l’indique, leWC broyeurest un WC conventionnel équipé d’un moteur électrique qui broie les matières fécales et les papiers toilettes avant de les propulser dans le réseau d'eaux usées de l'habitation. De ce fait, le WC broyeur dispose des mêmes caractéristiques de base que les WC standard :

• une cuvette posée au sol ou suspendue ;
• un réservoir pour stocker l’eau de la chasse d'eau, avec un mécanisme d'ouverture et de remplissage, et alimenté par une arrivée d’eau ;
• un abattant, constitué d’un couvercle mobile pour couvrir la cuvette lorsqu’on ne s’en sert pas et de la lunette (accessoire sur lequel s’asseoir pour éviter que la peau ne soit pas en contact direct avec la cuvette) ;
• une sortie d’évacuation horizontale.

À cela s’ajoutent d’autres spécificités telles que :

• un moteur électrique permettant de broyer les substances pour les évacuer dans le réseau d'eaux usées existant ;
• une alimentation électrique, sous forme d'une prise électrique, protégée par un disjoncteur divisionnaire ;
• d'un clapet anti-retour suivant la configuration.

Le broyeur peut être intégré dansla cuvette, comme pour le cas des WC broyeurs compacts, ou installé en extension, donc indépendamment de la cuvettepour le cas des broyeurs installés sur des WC standards, avec une sortie horizontale.

À noter que le WC broyeur est idéal pour équiper des toilettes ne pouvant pas recevoir des WC classiques à cause de l’une des raisons suivantes :

• une canalisation d’évacuation, de diamètre inférieur à 100 mm ;
• une pente insuffisante ;
• un éloignement duréseau d'eaux usées alors qu’il est pratiquement impossible d’installer une fosse septique.

Fonctionnement du WC broyeur

Le concept d'un WC broyeur est plutôt simple.Pour que les substances (matières fécales et papiers toilettes) ne risquent pas d’obstruer la canalisation, à cause de son faible diamètre, il suffit de réduire les dimensions des ces substances, pour faciliter leur évacuation vers la canalisation des eaux usées. On parle alors de dilacération, assurée par le broyeur électrique.

L’installation d'un WC broyeur nécessite donc :

• une alimentation en eau, souvent assurée par la chasse d’eau ;
• une prise électrique pour le fonctionnement du broyeur ;
• une canalisation de diamètre supérieur ou égal à 22 mm (les diamètres 32 ou 40 mm sont les plus courants) ;
• un robinet d'arrêt ;
• un clapet anti-retour pour éviter le refoulement du contenu du broyeur vers la cuvette du WC.

Les types de WC broyeurs

Il existe deux principaux types de WC broyeur.

Le broyeur intégré dans la cuvette

On parle de WC broyeur compact, car les deux éléments sont assemblés pour ne former qu’un seul élément. Ce type de WC est avantageux dans le sens où il est peu encombrant. En effet, le mécanisme de chasse d'eau est remplacé par une électrovanne, rendant inutile le réservoir d'eau.

Le broyeur indépendant

Il s’agit d’un accessoire indépendant, à l’instar du sanibroyeur©, à raccorder à une sortie horizontale de la cuvette de WC et avant une canalisation d’évacuation de diamètre réduite. Ce type de broyeur, appelé aussi broyeur adaptable, s’utilise aussi bien avec des WC à poser qu'avec des WC suspendus.

Avantages et inconvénients d’un WC broyeur

Les toilettes équipées de broyeur présentent de nombreux avantages, entre autres :

• la facilité de leur installation et de leur utilisation, faisant de ce type de WC une alternative intéressante aux WC standards, lorsque l’existant présente des contraintes techniques (petit diamètre de la canalisation, pente insuffisante, canalisation principale assez éloignée…) ;
• les caractéristiques favorisant une évacuation jusqu’à 50 m à l’horizontale et 7 m à la verticale, rendant possible l’installation de ce type de WC en sous-sol ou en dessous du niveau de récupération du tout-à-l’égout ;
• le dispositif de clapet anti-retour, permettant d’éviter le débordement ou le refoulement et de raccorder d’autres sanitaires au même système d’évacuation du WC broyeur.

Il faut cependant lui reconnaître une certaine limite :

• la nécessité d’une source électrique pour faire fonctionner le moteur électrique, ce qui pose problème en cas de coupure électrique ;
• le bruit plutôt inconfortable puisque le système est très bruyant ;
• la nécessité de faire un entretien régulièrement et d’utiliser des produits détartrants« spécial broyeur » pour éviter d'abimer les couteaux/râpes ou lesjoints.

Comment choisir son WC broyeur ?

Pour bien choisir son WC broyeur, il faut tenir compte de ses caractéristiques, à savoir :

• le niveau de refoulement et la distance horizontale de refoulement du broyeur ;
• le procédé de broyage souhaité qui peut être le couteau, la râpe ou l'aspiration-pulsion ;
• la puissance du moteur, comprise entre 250 et 600 W. A noter qu’un moteur puissant est plus performant et donc plus silencieux ;
• le caractère hygiénique de la cuvette, telle une cuvette bactériostatique qui modère la prolifération de bactéries ;
• l’encombrement.

Contact

location_on 20 Rue Ernest Michel, Montpellier

phone +334 83 43 99 96

keyboard_arrow_up